image
  • 01
  • Oct

Comment aménager un grenier soi-même ?

  • Admin
  • Rénovation
  • 16

Si votre grenier est aménageable, il vous faut maintenant établir un planning des travaux. S'il est possible de faire certains travaux par vous-même, il est essentiel de contacter des professionnels pour les postes sensibles : électricité, plomberie... Ou néanmoins d'obtenir un conseil avisé. Lorsque vous aménagez votre grenier, quelle que soit la destination des travaux (pièce de vie, pièce d'eau, chambre...), il vous faudra revoir l'isolation thermique et l'isolation phonique. Pour cela, vous pouvez trouver des rouleaux ou des plaques d'isolants en magasin spécialisé, à agrafer sur la charpente. Il est également important d'en appliquer au plancher. Auparavant, vous devrez peut-être réparer votre plancher pour obtenir une surface plane. 


Enfin, vous aurez - avant de démarrer les travaux - des démarches administratives à effectuer auprès de votre mairie. Renseignez-vous sur le PLU, s'il impose des contraintes, mais d'une manière générale : si la surface créée est supérieure à 5 m2 et inférieure à 20 m2, une simple déclaration de travaux suffit ; si vous créez plus de 20 m2, il vous faudra obtenir un permis de construire et si vous obtenez une surface habitable de plus de 170 m2, vous devrez obligatoirement vous offrir les services d'un architecte.


Pour pouvoir aménager un grenier, il faut que la pente de votre toit ait un versant de plus de 35°. En dessous, il faut envisager des travaux de rehaussement de la charpente. Notez que de tels travaux demandent un permis d'urbanisme et un certain budget !

Quel budget pour aménager un grenier ?


Le prix moyen d'un aménagement simple de combles varie entre 500€ du m2 et 900€ du m2, alors que l'aménagement total de combles varie entre 900€ du m2 et 1500€ du m2. En suivant cette estimation moyenne, on estime que le prix de l'aménagement de combles de 20m2 varie entre 10 000€ et 30 000€.

Comment savoir si on peut aménager des combles ?


Votre pente de toit est trop faible. Elle y est en général inférieure à 25 degrés : on ne pourra pas s'y tenir debout. Mais si votre pente de toit est de 30 degrés ou plus, alors le comble est aménageable.


Quelle est la différence entre un grenier et des combles ?



Les combles constituent ainsi cet espace situé entre le plafond du dernier étage et le toit. Il s'agit du même espace que ce qu'on appelle le grenier. D'ailleurs, l'expression « de fond en comble » signifie purement et simplement « de la cave au grenier »


Comment aménager un grenier non aménageable ?

La solution la plus simple consiste à organiser, avec l'aide d'un charpentier, les éléments de la charpente gênants afin d'augmenter la surface d'aménagement. Plus compliqué, abaisser le sol si la hauteur des pièces sous le plancher le permet ou encore réaliser un rehaussement de la toiture par un professionnel


AMÉNAGER SON GRENIER : DANS QUELS CAS EST-CE POSSIBLE ?

Pour que cet espace puisse être aménagé, il est indispensable de vérifier certains points notamment liés à la structure de vos combles :

  • la hauteur sous plafond : avoir une bonne hauteur sous plafond est un élément important pour le confort. Même si aujourd’hui vous tenez debout sans problème sous les combles, n’oubliez pas que lors des travaux, vous allez rapporter sur toutes les parois qui donnent sur l’extérieur d’importantes couches d’isolation thermique pour obtenir des pièces confortables à vivre et économes en énergie.

  • la pente de toiture : une pente de 45° est idéale pour aménager ses combles tout en disposant d’un volume et d’une surface habitable satisfaisante. A l’inverse si la pente est inférieure à 35°, il devient plus délicat d’aménager son grenier et il sera peut être nécessaire d’envisager une modification de la pente ou une surélévation de la maison.

  • la structure du plancher existant : le plancher de combles aménagés doit être capable de supporter 150 kg/m2 minimum. Dans certains cas, il sera peut-être nécessaire de renforcer le plancher existant.